Emploi : choisir le télétravail

L’un de mes souhaits le plus cher est de parvenir à travailler tout en restant disponible pour mes trois enfants. Le souci c’est qu’il est quasi impossible de dégoter un emploi avec des horaires « à la carte » qui permettent de jongler entre les horaires de l’école, les activités du mercredi, ou même de rester au chevet de l’enfant malade. La seule solution que j’ai trouvé : travailler de chez moi, et heureusement, internet nous offre de nouvelles perspectives professionnelles…

Vers quel type d’activité se tourner ?

Assistante maternelle, j’ai déjà essayé mais je n’ai pas réussi à m’épanouir comme je l’espérais. Le e-commerce, j’ai donné aussi. A ce jour je suis toujours e-commerçante mais pas à temps plein. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’être auto-entrepreneur et avoir une activité d’achat-revente c’est très difficile. C’est beaucoup de travail pour pas grand chose, du moins les premières années. Après avoir pas mal réfléchi j’ai fait le point sur ce que je savais faire et ce qui était le plus intéressant financièrement. Malgré des cotisations élevées, le domaine du service est le plus rentable. L’avantage dans le cas du télétravail c’est que peu de matériel est nécessaire, l’investissement financier est minime, et on a que très peu de frais. Par exemple pour une boutique en ligne, il faut chercher des fournisseurs, acheter de la marchandise ( donc risque financier ), mettre en vente les articles, promouvoir son activité, préparer les colis, faire face aux retours etc. Beaucoup, beaucoup d’énergie, alors que là, un bon PC et une connexion internet peuvent suffire.

bureau cosy

Pourquoi choisir le télétravail ?

Si comme moi vous recherchez une certaine indépendance financière ainsi que l’épanouissement professionnel, tout en restant à la maison, le télétravail est certainement la solution. Le télétravail, c’est le fait de travailler à distance : faire partie d’une équipe tout en restant chez soi. Il m’arrive de travailler assise sur mon tapis de salon, de stopper une tâche pro pour surveiller la cuisson d’un gâteau au four ou même de moduler mon planning en mettant tout de côté un mercredi parce qu’avec les copines on a décidé de faire un goûter au parc. Je pense que plus le temps passe et plus il me serait difficile de bosser autrement.

Dis Jasmine, tu fais quoi exactement ?

Plusieurs choses ! Ce qui me permet de ne pas me lasser :) Le matin, après avoir emmené les enfants à l’école et ranger les « zones chaudes » de la maison j’allume mon ordinateur, ouvre mon agenda, pose mes téléphones à terre et m’installe sur mon tapis. Je consacre mes matinées à mon travail en « freelance ». Mon planning est bien rodé. Je suis chargée de clientèle pour Trans-Formations : je gère la boite mail, la ligne téléphonique, les inscriptions, la relation client. Tout se fait à distance grâce à internet et un téléphone portable dédié. Puis je passe au Community Management d’une librairie en ligne : j’anime les réseaux sociaux, programme des publications, réponds aux messages et renseigne les clients. Enfin, je termine la matinée en m’occupant de deux autres petits sites très prometteurs : mise en ligne de contenu, animation des réseaux sociaux etc. Tout cela dans mon salon, sur le tapis… L’après-midi je m’occupe du ménage, de mon blog et des commandes personnalisées avant le retour des enfants. En général je n’ai pas beaucoup de temps car la sortie des classes arrive rapidement. Le soir, je traite ce qui est urgent si besoin.

Je travaille actuellement pour trois entrepreneurs différents ce qui équivaut à 15 heures par semaine environ. Cela augmente ou diminue en fonction de la charge de travail que l’on me donne ( et le temps de travail que je souhaite fournir ).

Comment trouver, que faire ?

L’idéal est de faire le point concernant vos compétences et ce que vous avez envie de faire. Par exemple dans mon cas, j’ai pris l’habitude des réseaux sociaux pour animer mon blog. Je sais également tenir un site sous WordPress, Prestashop etc, retoucher des images, j’aime aussi rédiger et j’essaie ( je dis bien que j’essaie ! ) de soigner le vocabulaire et l’orthographe. Je suis partie de ces compétences-là pour me trouver des missions en freelance. En télétravail, on peut être secrétaire, community manager, rédacteur, infographiste, conseiller, les idées sont multiples, suffit de se lancer.

Au sein de la communauté, je vous recommande de suivre OummaWork, Akhawate Business et AlKanz Jobs mais l’idéal c’est de vous faire connaitre. Les entreprises ne pourront pas vous faire confiance si elles ne peuvent pas avoir un aperçu de vos compétences, de votre travail en général, de votre sérieux… Vous pouvez vous créer un compte sur Twitter ou Facebook avec du contenu de qualité, qui reflète votre manière de travailler. Ajoutez à cela une dose de culot et de réseautage. J’entends par là qu’il faut vous faire connaitre et attirer l’attention des entrepreneurs.

De mon côté, le blog m’a beaucoup aidée car il donne un aperçu de ma façon d’être et mes réseaux sociaux montrent mon état d’esprit. Lorsque j’ai commencé à chercher du télétravail j’ai d’abord été « embauchée » par des entrepreneurs qui me connaissaient puis le bouche à oreille a fait la suite.

Je vous assure que du travail dans ce domaine il y en a : je refuse des missions faute de temps, ce qui prouve que la demande est bel et bien là.

Vais-je devoir me déclarer ?

Evidemment oui ! Les entreprises qui feront appel à vous auront besoin de factures pour vous payer, c’est logique. Il faudra vous déclarer en tant qu’auto entrepreneur, vous fournirez alors ce que l’on appelle de la prestation de service.

Si vous avez des questions ou besoin d’informations particulières, n’hésitez pas à les ajouter en commentaire afin que je puisse compléter ce billet :)

5 commentaires

  1. 1
  2. 3

    C’est un article très intéressant ! C’est vrai que le télétravail est un chouette mode de vie surtout quand on veut concilier sa vie professionnel avec sa vie de famille ou tout simplement quand on aime être indépendant et autonome !
    Je me suis moi même lancée dans entrepreneuriat en tant que rédactrice et, même si les premiers clients sont difficiles à trouver, c’est très épanouissant comme mode de vie :)

  3. 5

    As Salam Aleyki ukhty, ton commentaire m’a été très utile masha Allah. Je me reconnait dans ton discours. J’aimerai avoir davantage de conseil sur le télétravail, comment rechercher un employeur. Est-ce qu’il faut faire une formation si on a pas d’expérience ?Et s’il existe des formation à distance reconnu par l’Etat. J’ai postulé à Eodom j’att leur réponse.Voilà sinon j’aime beaucoup ton blog, il est très constructif. barka Allahu fik.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Vous pouvez utiliser HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>