Ouai... Donc je pense vraiment que la chose qu'il me faut, là tout de suite, d'une Maroco-Thérapie. Dans l' idéal, faudrait que je parte bientôt, et que le seul rush auquel je sois confrontée soit celui des souks. A défaut, j'ai trouvé le remède qu'il me faut. C'est un peu un mirage, mais suffit de se prendre au jeu et d'imaginer que les choses soient aussi simples qu'un clic.