Test produit et avis

Publicité vintage des années 60

La semaine dernière, c’était avec un plaisir non dissimulé que je partageais avec vous le guide la bonne épouse. Un manuel scolaire anglais des années 60 nous expliquant en quelques points comme doit se comporter la femme envers son époux. Un véritable ode à l’inégalité des sexes. Nous comprenons mieux pourquoi l’émancipation de la femme a suivi ainsi que la création d’un mouvement féministe. C’est sans doute cela que reprochent les mamans de converties, elles ont baigné dans ces années de révolte féminine, et voient leurs propres filles être à la recherche d’un idéal qu’elles ont repoussé. Bref ce billet n’a pas pour but de déblatérer là-dessus, mais plutôt de vous faire sourire une nouvelle fois, et ce, grâce aux images envoyées par Iman.

Ce qui va suivre est un florilège de publicités sexistes. Force est de constater que la fessée était de rigueur et que cela n’était pas choquant, que la femme n’hésitait pas à s’agenouiller devant son mari pour le servir, ou encore que le rêve le plus fou était de se voir offrir un robot…

2010, les choses n’ont finalement pas beaucoup évoluées. Certes on ne la voit pas se prendre de fessées, mais le nombre de femmes battues et qui décèdent sous le coup de leur bourreau de conjoint est très préoccupant. On ne voit plus une femme s’agenouiller pour servir son mari en lui apportant son petit déjeuner, oui c’est sûr, mais elle est devenu un objet sexuel que l’on exhibe sans honte. Je me demande quelle situation est la plus rabaissante, servir l’homme que l’on aime et qui en fait surement autant pour nous ( oui oui mon mari ose des fois m’apporter le petit déjeuner au lit pour me faire plaisir, et pourtant il est musulman ), ou le fait de se dénuder et de laisser sous-entendre que la femme n’est qu’un jouet pour assouvir une pulsion sexuelle. La dernière option, celle où la femme rêve d’un robot multifonction et/ou d’une cocotte minute, au final ne me choque pas. Moi je rêve bien en silence d’avoir un jour un aspirateur Dyson. Ah si, une chose a changé depuis les années 60 et son lot de publicités vintage : il y avait un certain respect, la femme était habillée. De nos jours les publicitaires auraient plutôt volonté de faire cuisiner la femme à poil.

Vous devriez aimer également

4 commentaires

  1. 1

    J’aime trop, ça m’a tuée de rire… On pourrait plus faire ça aujourd’hui, moi bien entendu, je ne me suis pas battue pour mes droits et je lis cela au 37éme degrés. Comme tu le dis, la forme a peut être changé mais pas le fond… juste un peu moins explicite peut être? Encore que…

  2. 2

    salam
    ben moi ça m’a pas fait trop rire, ça m’a même mis mal à l’aise. c’est peut-être que je suis pas dans une bonne semaine.
    ce que je préfère, c’est qu’ils donnent de grandes leçons sur les droits des femmes….

  3. 3

    C’est vraiment amusant de voir ça. Mais malgré tout ce qu’on peut reprocher à notre époque, je suis heureuse d’être une femme de ma génération qui a le choix d’être qui elle veut être ! Hamdulillah !

  4. 4

    arghhhhhhhh!!! gloups!!!! ça a du mal à passer quand meme, meme si c’est drole!!!!

    Quant à choisir entre etre un objet sexuel ou la servante de son mari?? Bah heu, ni l’une, ni l’autre, il n’est pas encore né celui qui me mettra la fessée ou me traitera comme sa fille, ni celui qui me forcera à faire ce que je ne veux pas faire!!!! je sais etre serviable, mais comme dirait segolene chez moi c’est donnant/ donnant!!!! mdr!!!

    Quant à rever d’un robot menager, oui je dois bien l’avouer, je reve de voir troner en bonne place un kitchen aid dans ma cuisine!!!! ;-)

    Moi je dois dire je remercie les femmes qui se sont battues (et qui se battent encore) pour qu’on puisse sortir de cette image là de la femme et comme tu le dis sarah, d’avoir le choix…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Vous pouvez utiliser HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.