Le truc quand tu ranges à fond tes placards, c’est que tu retrouves toujours des choses que tu avais rangées et oubliées. C’est le cas de cette poterie marocaine artisanale avec son petit support en fer forgé.

Cet été lorsque nous sommes partis à Fès, nous avions l’idée de revenir avec un salon en fer forgé, composé d’une banquette, d’une table basse et de deux poufs. En fait, nous avions repéré deux trois jolies choses à Maisons du Monde, mais c’était quasiment hors de prix, pas trop envie de vendre un rein juste pour ça… Donc une fois au Maroc, nous avons recherché un peu ce qu’il se faisait.

La plupart des boutiques en ville étaient également assez chères alors mon homme m’a emmené dans une rue, même que quand tu la vois, t’as pas envie d’y aller. C’est une rue où il n’y a que des garages avec les portes en métal relevées, du cambouis et de la graisse bien noire partout, un brouhaha de voitures immobiles ET mobiles, pleins d’hommes en bleu de travail, des bruits de moteurs en réparation et tout et tout. Il a insisté, si si tu vas voir, tu vas aimer, il n’avait pas tort. Dans l’un de ses garages, il y avait là un vieux monsieur assis sur sa chaise, et quelques créations en fer forgé qui ne payaient pas de mine. En fait, en plus d’être garagiste, il avait pour passion le travail du métal. Nous avons trouvé le salon de nos rêves et en cadeau, le vieil homme nous a offert cette poterie. Qui aurait cru qu’au milieu d’un tel capharnaüm se cache de tels trésors !

Cette poterie marocaine nous a été donnée « brute », sans vernis, ni rien, et je préfère autant : cela laisse libre cours à la décoration :)

Pour la peinture, j’ai mis deux couches de peinture acrylique « Plum pudding » de Folkart, j’étais étonnée car finalement le support n’était pas si poreux. Les arabesques sont faites avec le liner « Hologramm » de VBS Hobby, il est super joli car la couleur est transparente, mais pailletée. C’est le même tube de peinture utilisé pour ce tableau home déco de cuisine. Pour finir, j’ai ajouté un cabochon mauve, et enfilé un pompon marocain dans une perle de verre irisée, le tout collé avec une colle bien forte.

Il faut savoir que je suis actuellement en mission « T’as trop accumulé de pots de peinture ma fille maintenant t’assumes tu dois les utiliser avant qu’ils sèchent », donc j’ai pleins de projets de customisation de meuble et d’objet, reste à savoir si j’aurais le temps de tout faire… En plus les vacances approchent… Soupir…