recette pâte à crêpe légère

J’ai un pot de crème de Salidou entamé à la maison, je suis donc obligée de faire fréquemment des crêpes. Et oui, c’est pas de ma faute, il ne faudrait pas que le contenu du pot s’abîme, vous comprenez. Dans un souci permanent de non gaspillage, je me suis mise à l’œuvre cet après-midi, pour une maxi fournée de crêpes légères. Autant c’est un goûter que j’adore préparer, autant je n’arrive jamais à mémoriser les proportions. A chaque fois donc, je me rend à la même adresse, pour noter sur un petit bout de papier déchiré les doses des ingrédients. J’ai toujours suivi la recette du site pate-a-crepe.info, machinalement, sans même me soucier du fait qu’elle était tout, sauf light. En vrai quand j’y repense, wow, pour les quantités que j’ai l’habitude de faire, 1 litre de lait ( surtout qu’à la maison, le lait est entier, pour booster un peu la croissance de Chouchou ), 6 œufs, c’est énorme ( mais en même temps, pourquoi il n’y a que moi qui grossis dans cette maison ? ). Mon site favori était indisponible, dans l’urgence, je me suis rabattue sur une nouvelle recette, et là, c’est un peu comme une renaissance. La recette de cette pâte à crêpes est plus légère, et carrément meilleure. Elle vient de 750g, voici comment je l’ai tournée à ma façon :

  • 500g de farine
  • 4 œufs
  • 75cl de lait
  • 25cl d’eau
  • 1 pincée de sel
  • 1 cs d’huile
  • 2 sachets de sucre à la fleur d’oranger ( je crois que l’on en trouve qu’au Maroc, c’est proposé par Alsa )

Je ne m’embête pas, je mets tous les ingrédients dans le blender ( en deux fois car sa capacité est insuffisante ). Une fois le tout bien mélangé, sans grumeau, je verse dans un grand saladier, et je laisse reposer une heure. Ensuite, c’est classique, je fais cuire la pâte dans ma poêle à crêpe huilée avec un essuie-tout. Je ne connais pas vos recettes, mais je vous garantie que celle-ci est délicieuse, pourtant j’avais un doute sur le fait de délayer le lait avec de l’eau. Enfin bref, j’ai fait des heureux. Ils sont descendus dans la cuisine, et on reconnu l’odeur des crêpes depuis l’escalier, j’ai eu le droit à 3 gros câlins.

Entre deux cuissons de crêpes, en bonne maman geek, j’ai eu le temps de poster une photo sur Instagram ( mon compte est jasmineandco1 ) et de la publier sur les réseaux sociaux. C’est rigolo, parce qu’à chaque fois que je poste une photo live de cuisine, l’une des questions qui revient souvent est “Mais où as-tu acheté tes pots ?!”. Oui, je sais, ils sont magnifiques. Si beaux qu’il y a trois ans déjà, je frimais avec. Ouai, si sublimes qu’il y a même une boutique qui a piqué ma photo et qui n’a jamais voulu la retirer. Pour répondre, je les ai déniché dans un souk de Meknès. Je cherchais des pots à épice marocains, j’imaginais de la poterie de plusieurs couleurs, et je suis tombée en amour pour eux.

Enfin voilà, ici, les enfants sont en vacance, et je ne rêve que d’une chose, c’est que l’école reprenne. Je me vois déjà, lundi matin, 9h, sac poubelle à la main et panière à linge dans l’autre, à faire un bon ménage de fond en comble dans les chambres à coucher. Autre chose, je ne savais pas quoi publier aujourd’hui comme billet sur le blog, on m’a mis au défi de parler de mes crêpes, ce que je viens de faire. Alors, pari gagné ?