{Jeu inside}Neyssa Shop habille la musulmane

gilet faracha

Résultat du jeu :

jeu abaya

Si vous aimez flâner, tout comme moi, sur différentes boutiques pour femmes musulmanes, vous avez forcément remarqué que la mode est aux manches “papillon” . Une forme bien ample, qui semble tout droit venue du Moyen-Orient. J’avais bien vu que ces abayas et gilets portaient quasi toujours le nom “Faracha”, sans trop savoir pourquoi. Puis un jour, lors du cours d’arabe que je suis, nous avons étudié la sourate Al-Qâri’ah. Et là, lumière, papillon, en arabe, se dit farachatoun. Tout ça pour vous dire que cette forme à la fois distinguée et “mastour” m’a toujours attirée. Chez Neyssa Shop, on retrouve une large gamme de vêtements qui justement, abaya papillonproposent des manches amples. Sur ma photo, je porte le gilet papillon Chrysalis noir. C’est un modèle qui a beaucoup d’atouts à son effectif. Tout d’abord il est bien chaud, idéal pour la saison, c’est une maille douce, mélange d’acrylique et de laine. Il est proposé en deux versions, à savoir le modèle Confort ( le mien ) et le modèle Absolute ( qui est plus épais, et peut donc servir de “manteau” au dessus d’un jilbab, par exemple ). Sa coupe est large et généreuse, avec des manches bien resserrées au niveau des poignets et des pans de tissu que l’on peut rabattre sur le devant pour diversifier les tenues. Il a une bonne longueur ( 108cm ), il couvre bien. Enfin, il existe dans différentes couleurs. Porté sur une robe, ou avec un pantalon, je pense que le gilet Chrysalis a de quoi plaire au plus grand nombre.

Si je faisais une séance d’emplettes chez Neyssa Shop, je commanderai, en plus du gilet que j’ai déjà : une robe Basma, un duo Bella, un sac London ( Y’a plein de sacs à pompon ! ), et un gilet Chourouk. En gros je prendrai tout.

Je vous propose de gagner une abaya papillon : le modèle Jilbeb Hajar, en gris ( disponible sur la boutique ). Elle peut se porter de différentes façons, notamment grâce à son col roulé que l’on peut décliner en cagoule, sous un snood. Pour participer, laissez un commentaire qui fera office de participation, avant dimanche 19 janvier, minuit, et pour doubler vos chances, partagez ce billet sur Facebook  ou sur votre blog en laissant un second commentaire avec le lien de votre publication FB ou de votre billet.