[Cliquez sur les images pour agrandir]

Maintenant que c’est signé et que la machine est bien lancée, je peux enfin vous en parler. Comme indiqué sur l’image ci-dessus, le samedi 27 octobre, je vais animer mon premier atelier créatif, au musée de Mer. Je ne saurais vous décrire la fierté de voir le logo Jasmine and Co apposé sur un support de communication comme celui-ci. C’est un mélange de pur kif, de satisfaction personnelle et l’annonce de chouettes souvenirs assurés. Le tout mélangé à une inévitable montée d’adrénaline le jour venu, le stress de mal gérer le temps et le groupe, l’angoisse que ce que l’on va proposer n’enchante pas. Quoiqu’il en soit, même pas peur.

Cet atelier, cela fait plusieurs mois que je l’imagine dans ma tête et il est le fruit de nombreux rendez-vous avec la direction culturelle de ma ville. Je pense, en toute honnêteté, avoir saoulé mon petit monde avec cette quinzaine de découverte des arts du monde arabe. Je veux dire par là que ma maman, mes voisines et amies, mon mari, etc saturent à coup sûr avec mon atelier. Mais bon, c’est très important pour moi. Imaginez, je me sens souvent dans un monde à part lorsque je suis dans la vraie vie. C’est étrange de parler avec des mamans, des copines, des voisins qui sont totalement hermétiques au monde virtuel, alors que moi, je suis à fond là-dedans, parfois trop même. Pas évident non plus d’expliquer ce que je fais dans la vie, genre “Bah je suis blogueuse, c’est comme ça que je gagne ma vie, en louant des espaces publicitaires, en partageant mes loisirs, mes idées déco, en testant des produits, en tenant une boutique en ligne…”. Non sérieux, je sens vite que quand je pars dans mon cyber-délire, j’en blase plus d’un. Et là, cet atelier, c’est une opportunité de montrer ce que je fais, de façon concrète. C’est pour cette chance qui m’est donnée, que je remercie profondément Isabelle, qui ne se rend peut-être pas bien compte de la perche qu’elle me tend, voilà, c’est dit, merci. Écrire dans son blog, c’est aussi passer les messages que l’on n’ose peut-être pas dire en face de la personne concernée.

Je ne manquerai pas de partager avec vous les préparatifs du matériel, les photos du jour J, mon ressenti et les bons moments ( parce que je suis sûre que ce sera du bonheur pour moi inchaAllah ) passés. Je mise pas mal sur ce travail pour voir si je suis apte à animer des ateliers créatifs, car c’est une chose que j’aimerais beaucoup développer localement.

Alors voilà, ce matin, j’ai emmené les loulous à la bibliothèque municipale, et en arrivant à l’espace jeunesse, je suis tombée nez à nez avec ça : une sélection d’ouvrages sur le thème de la quinzaine. Premier réflexe, dégainage de l’Iphone ( oui parce que maintenant, j’ai un Iphone ), en mode Instagram. Deuxième réflexe, ramasser toutes les brochures – oups- pour pouvoir en remettre une couche auprès de ma maman et des copines.

Samedi prochain aura lieu le vernissage de l’exposition de calligraphie et de céramique, avec dégustation de pâtisseries orientales et thé à la menthe, faites moi confiance, je serais de la partie. En plus y’aura une tatoueuse au henné gniiii. Je vous ferais un mini reportage des animations auxquelles j’assisterai, parce que quand même, avouons-le, ça fait plaisir de voir les arts du monde arabe mis à l’honneur dans sa propre ville ♥