Vie de famille

{Par Nûr} Vers une pensée unique

j'ai deux papa qui s'aiment

Vous avez sûrement dû entendre parler il y a quelques jours des nouvelles propositions/directives de notre bien cher ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, oui, vous savez, l’ultra tolérant qui pense que dépénaliser le cannabis est une bonne idée…
Ce Monsieur, afin de déconstruire les stéréotypes contre les différences ( très ciblées vous le verrez ), et de lutter contre l’homophobie ( c’est vrai que c’est LE sujet d’alerte préoccupant à l’école… ) et de « construire la personnalité de l’enfant au sein de la communauté scolaire » (sic), souhaiterait instaurer le fait que dès la Grande Section, des livres tels que « Papa porte une robe » et « J’ai 2 papas qui s’aiment » pour ne citer qu’eux, soient lus par les enseignantes à leurs élèves durant les cours.
Avant même de donner mes réflexions personnelles, certaines pourront s’ériger et dire : « Bien oui, ma sœur si tu mets ton enfant à l’école publique, il faut en assumer les conséquences derrière », « Écoute ma belle, on vit dans une société avec ces réalités, il faut être tolérant et que nos enfants sachent que ça existe et puissent faire leur choix » .
Oui, il faut être tolérant. Oui nos enfants doivent savoir tout ce qui compose notre monde et toutes ses différences, cela a toujours existé.
Mais pourquoi ne cibler que celles liés à l’orientation sexuelle pour leur apprentissage à la compréhension?
Pourquoi ne pas dans ce cas raconter aussi des livres au sujet de la violence faite à l’école entre enfants, sujet qui pour le coup est d’actualité, et à l’âge qu’ils ont les concerne déjà!
Pourquoi pas tant qu’on y est alors ne pas parler des différences culturelles, religieuses, leur acceptation et leur richesse… pour casser les stéréotypes n’est ce pas ?!
Et est-ce bien le rôle de l’école que d’apprendre aux enfants que l’on peut aimer une personne du même sexe, que l’on peut se travestir ? A l’âge où ils sont en pleine construction, et qu’ils ont besoin de référents, de références, de repères, à l’âge où l’on sait bien de façon innée que les parents c’est un père et une mère, qui pourrait dire le contraire ?

En découvrant le titre « Papa porte une robe », j’ai cru au départ que c’était pour parler du qamis dont papa peut être vêtu, afin d’aborder les différences vestimentaires, culturelles, religieuses… la multiplicité quoi ! Quelle naïveté immense !
Leur multiplicité à eux, est bien axée, bien dirigée, avec cette nette impression d’être allègrement conduite par l’instigateur du mal…Cette pensée unique que l’on veut distiller dans des cerveaux encore purs et en pleine formation correspond à ce que l’on appelle le conditionnement de masse, dès le plus jeune âge…lessiver leurs cerveaux afin que leurs repères soient déconstruits et que valeurs et/ou croyances riment avec intolérance.
Ceci dit bonne nouvelle : Ce n’est pas l’école qui a vocation d’éduquer et influencer nos enfants à telle ou telle pensée, c’est à nous parents de les « conditionner » à nos croyances et nos actes dès tous petits, si l’éducation avec telle ou telle valeur inculquée est solide, dans l’exemplarité, l’enfant a à priori moins de chances de se laisser orienter, il saura très vite se faire son propre avis sur la vie à l’aide de ses repères parentaux établis.

Nûr

Tagged , , , , ,

About Jasmine

Le webzine J&Co est né de mon addiction aux loisirs créatifs et de ma passion pour l’art de vivre marocain. J’aime partager mes petits bonheurs et mes coups de coeur déco, c’est avec plaisir que je vous invite à découvrir cet univers arabisant, aux mille et une couleurs. Pour me contacter { [email protected] }

View all posts by Jasmine →

14 thoughts on “{Par Nûr} Vers une pensée unique

  1. Salam,

    C’est criant de vérité, j’ai l’impression que notre rôle de parents est plus dur de nos jours qu’avant.
    En plus, La plupart des instits ne partagent même pas cette vision…
    Ces histoires visent surtout les petits garçons, ensuite ils vont s’occuper des petites filles !!!!???? grrrrrr
    Quelle ingérence!!!
    Même si les parents donnent les bons repères mais que tu dis à ton gamin que l’école c’est bien et qu’ensuite tu lui dis de ne pas croire ce qu’on lui raconte à l’école, on va en faire des schizophrènes!!!
    Ils ne savent plus quoi faire ces ministres pour marquer leur quinquennat! car ils s’attaquent aussi au congé maternité, à partir du 01/07/2014, c’est que 2 ans et demi de congé parental pour la maman et le papa 6 mois…
    Merci pour cet article Nûr

  2. Alors là tu viens d’obscurcir ma journée! J’étais persuadée que c’était pour la primaire et que j avais un an pour sauver ma fille! Mais là! je suis foutue, elle est en grande section. je vais me jeter par la fenêtre et je reviens… :(

  3. En voyant comment je galère avec mes deux fils ; ma mère me cite toujours un proverbe marocain qui dit « DZTOU fdou » et elle veut dire par là que pour nous éduquer elle ne s’est pas donné autant de mal !
    Déjà on a du mal à leur expliquer certaines choses….Alors pour expliquer l’homosexualité et le fait que des enfants puissent avoir deux mamans ou deux papas !!! et je me dis et je vous dis bon courage !
    Le système scolaire marocain suit de très près le système français ! nos écoles privées se basent bcp sur les manuels français , sans parler des missions françaises….
    allah almousta3an !

  4. Salam Aleykoum Wa Rahmatullâh mes soeurs,

    Amin et merci de vos commentaires permettant d’échanger :)
    Sonia, j’espère que tu ne t’es pas passé la corde au cou lol!
    C’est vrai que c’est pas facile à digérer mais plus rien ne doit nous étonner vu la conjonture du monde actuel! Je suis certaine que si nous donnons des bases solides à nos enfants avec nos valeurs, je pense particulièrement en tant que musulmane valeurs religieuses, l’enfant saura de lui-même ce qui est bien , pas bien, ce qui lui paraît « normal » ou pas.
    En fin de compte, il faut qu’on lui explique que l’école est là pour donner un enseignement « général », apprendre à lire, écrire, etc, mais que comme ce sont des écoles publiques non musulmanes et je dirais même qui « rejettent » même s’ils ne veulent pas l’avouer, les valeurs de l’Islam, leur faire comprendre qu’il ne faut pas tout gober, que oui, ça existe, mais Allâh a interdit cela. Je pense que l’enfant est à même de ne pas se mélanger les pinceaux et bien comprendre lorsque l’on sait parler avec calme , sans tabous, en reliant toujours à Dieu, et Lui, qu’est ce qu’Il autorise ou non, et les raisons.
    J’ai fais une sortie scolaire hier avec la classe de mon enfant, et j(ai donc eu l’occasion de placer rapidement ce sujet de discussion, la maîtresse m’a bien confirmée que c’était dès la grande section maternelle qu’ils devaient normalement mettre ces lectures en place, mais elle m’a dit qu’elle ne le ferait pas, donc après c’est au bon vouloir de chaque enseignant selon ses pensées…
    qu’Allâh nous assiste, Amîn!

  5. SALLLLLLLLLLLAM ALAYKOOOOM
    j’ai bien souri en lisant ta réflexion autour de la robe et du qamis
    sobhan Allah, c vrai que c tellement énorme qu’on a du mal à y croire
    comment vouloir imposer cette vision désastreuse du monde à de si jeunes enfants?
    je suis persuadée que ce ne pas le rôle de l’education nationale de véhiculer ce genre de stéréotypes et comme tu le soulignes il y a tellement d’autres urgences à traiter

    bref j’ai pris RV avec l’enseignant de mon fils en primaire Cm2 et je lui ai posé la question
    ( sachant que ces livres sont des créations d’un syndicat d’enseignant bien connu et qu’il s’agit bien de propositions de méthodes et de supports berkk)

    http://www.hoaxbuster.com/forum/papa-porte-une-robe-dans-le-programme-cp-ce1

    j’ai demandé au maître ce qu’il pensait de la théorie du genre
    il ne sait même pas ce que c’est !!!!
    et quand je lui parle des trois séances obligatoires (prévu par le B0 ) concernant l’éducation sexuelle
    il me dit qu’il n’a rien prévu et qu’il a d’autres priorités
    je pense qu’en réalité la majorité des instit sont aussi des parents et des gens comme nous et qu’ils n’adhèrent pas forcement aux propositions qu’on leur fait
    ils restent libre dans la gestion de leurs cours
    n’hésitez pas ( pour les mamans qui ont leurs enfants à l’école) à questionner les prof et à vous rassurer sur ce qui leur sera proposé en classe, afin de faire face si l’horreur est au RV !!!)

    qu Allah fasse de vous mes soeurs les meilleures éducatrices pour vos enfants
    et qu’il me permette d’ offrir l’ IEF à mes enfants , car cela me semble être pour eux le meilleur choix

  6. Salam ‘aleikoum <3

    Merci pour ce superbe article qui en dit long sur l'état de notre société… D'autant plus que bien malheureusement, nous ne sommes pas au bout de nos surprises ! L'Etat va finir par réussir à banaliser ce qui est contre-nature, peut-être en faisant disparaître cette notion des prochaines générations. Une catastrophe pareille conduira chaque homme et chaque femme à ne plus pouvoir remettre en question son environnement et ses soit-disant "valeurs", car tout ce qui serait en accord avec le désir de l'homme deviendra naturel, commun. Cela deviendra la norme, plus rien ne sera sujet à réflexion.

    Bref, un signe de la fin des temps, c'est évident. Les hommes courent de plus en plus après leurs désirs et seule la religion monothéiste (et là, je parle aussi bien de l'Islam que du christianisme et du judaïsme) saura nous préserver d'un tel comportement. Même si peu à peu, il ne restera plus que les musulmans, debout face à une société pervertie. Incha'Allah, nous saurons résister face à toutes ces tentations et ces lavages de cerveaux.

    1. Salam Aleykoum Wa Rahmatullâh,

      De rien et merci à toi et à vous toutes pour ces échanges et réflexions intéressantes!
      Je garde bon espoir en cherchant à obéir à Dieu , avec efforts, duas, qu’IL nous maintienne malgré tout ainsi que nos enfants sur le bon et droit chemin, espérant faire partis de la poignée de musulmans (pécheurs mais) sincères de la fin des temps…Je reste persuadée qu’une solide éducation religieuse donné à la maison leur évitera de tomber dans cette pensée unique Inshâ Allâh! enfin j’espère!
      wassalâm

      1. Wa salam, ma soeur :)

        De toute façon, Allah Soubhanu Ta’ala ne met pas à notre charge ce que nous ne pourrions supporter, aussi bien pour notre âme que pour notre esprit. Et tant que nous chercherons à évoluer vers Allah, tant que nous aurons comme objectif de vie une soumission totale à Sa grandeur, alors il y a toujours une solution à nos problèmes, Incha’Allah.

        Qu’Allah Soubhanu Ta’ala vous facilite, mes soeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *