Le « baby business »

Le statut Facebook d’une copinaute m’a interpellé avant-hier. Il s’agissait d’un reportage d’Envoyé spécial, diffusé en février dernier, intitulé « Bébés business », vous trouverez les vidéos un peu plus bas. Moi qui d’ordinaire ne rate pas cette émission, j’avoue que pour ce coup, je suis contente d’être tombée sur la rediffusion de cette perle que je n’avais vue. Étant maman de trois enfants ( une famille nombreuse qu’ils disent ), je m’y connais chouïa dans le domaine. Quand on dit que l’arrivée d’un bébé ça fait flamber le porte-monnaie, je suis d’accord, mais il ne faut pas exagérer. Après c’est certain que des parents ont la CB facile, un peu comme ce que nous montre le reportage…

Quitte à parler d’investissement, je pense que oui, les enfants en demandent, mais plutôt en terme de disponibilité et d’amour ( la maman qui prévoit son petit personnel pour surveiller ses jumeaux la nuit, ça me fait bien sourire… cf le reportage, vous comprendrez ). Donc oui certes, il y a des achats à prévoir, mais rien n’oblige les futurs parents à investir dans des gadgets et tout un tas de trucs inutiles. Vous ne vous vous êtes jamais fait la réflexion, avant de passer à l’acte d’achat, que finalement telle chose peut facilement être remplacée par un truc que l’on a déjà sous la main ?

Tenez, prenez l’exemple du plan incliné qui sert à relever légèrement le matelas de bébé en cas de régurgitations ou premier rhume. Un petit coussin glissé sous la literie ne fait-il pas le même effet ? Le lait de croissance qui coûte un rein, nos grand-mères n’en avaient pas, et pourtant elles étaient robustes. La cuillère 360° de Béaba ( dans le reportage ), pitié, qu’il mange avec ses doigts ! La poussette avec frein au guidon et amortisseurs, c’est pas juste un peu trop ? Bien sûr je n’accable pas les personnes qui succombent devant de telles innovations, même moi si j’avais reçu en cadeau ceci ou cela, j’aurais été contente, mais c’est quand même très couteux et pas forcément indispensable.

Il convient de bien réfléchir à ce qui est vraiment utile, se faire plaisir pour deux ou trois trucs, mais après la société de surconsommation nous poussent vraiment à faire des choses ridicules.


Envoyé Spécial 17/02/2011 Bébés business Partie 1 par Arnaud_JACQUES


Envoyé Spécial 17/02/2011 Bébés business Partie 2 par Arnaud_JACQUES

17 commentaires

  1. 1

    Salam !

    Le truc qui m’a toujours fait sourire c’est les mamans qui vont faire leur courses au supermarché avec en bandoulière (ou accroché à la poussette) le MAXI sac à langer hyper coûteux et bien rempli surtout ! Est-ce vraiment nécessaire de prendre toute la panoplie des acces pour bébé en sortant faire 2, 3 courses ?!

    C’est certainement une mode très occidentale ce type de business, parce que lors de mon premier voyage en Algérie, j’ai remarqué que la majeur parti des acces pour bébé se trouvent en pharmacie seulement ! Là bas on est loin de ce mode surconsommatoire , plus de simplicité, moins d’angoisse, les enfants s’élèvent en toute facilité !
    Comme quoi l’indispensable à nos yeux ne l’est peut être pas forcément pour tout le monde.

    Bonne journée à tous (sous la protection de Dieu) inshaAllah

  2. 2

    Personnellement, ce n’est pas la publicité ou les vendeuses qui m’ont mis le plus la pression mais les amis qui avaient été parents juste avant nous : « quoi tu n’as pas le matelas magique qui reproduit les battements du coeur de maman », « comment fais-tu sans matelas à langer sur ton lit ? », « tu verras le Bibexpresso, c’est in-dis-pen-sa-ble ! il te chauffe le lait pile à la bonne temperature ».
    J’ai eu l’impression d’être une mauvaise mère car je n’achetais pas les marques les plus courus, je n’avais pas trois poussettes, deux armoires de fringues P… B….., tous les jouets d’éveils possibles et inimaginables. Notre enfant est plus que gaté, croyez moi. Il ne sort pas tout nu et est bien nourris, dort dans un bon lit avec une serviette pour réhausser sa tête. Je fais ses purées avec mon robot ce qui me permet d’avoir de plus grosses quantités qu’avec le fameux B….Cook. Comme vous le dites justement, trop c’est trop. On peut bien élever nos enfants sans vider nos comptes en banque !

  3. 4
  4. 5
  5. 6

    hey trop fort!!! je suis dans cette vidéo (1ère partie!). On a testé la cuillère béaba, et franchement c’était nul! Je n’ai pas réussi à m’en servir et mon fils non plus (il a mme fini la purée avec les doigts!!!)

  6. 7

    Perso, à la naissance de mon premier enfant, je voulais toutes les panoplies pas forcément indispensables et à prix pas forcément moindre. Petit à petit, je suis revenue à la raison et commençais à freiner sur les achats de gadgets. Pour mon deuxième enfant, je suis devenue une maman très raisonnable sur les achats pour bébé. Je ne sais pas ce que tu en penses, mais moi je trouve que c’est les primipares qui sont les plus perméables aux effets de pub. Je me trompe ?

    • 8

      Tout à fait d’accord, c’est souvent pour la naissance du premier enfant que l’on est plus sujet aux excès. J’imagine qu’on a envie du meilleur et c’est normal, mais comme on a pas d’expérience, on imagine pas que des choses soient pas forcément indispensable. Moi aussi pour le premier, j’ai craqué pour certaines choses, et je me suis rendue compte que ce n’était pas forcément pratique et utile. Du coup, j’ai vendu et donné pas mal de choses après le premier.

  7. 9

    Salamu alaykunna,

    Très intéressant ton article jasmine mach’Allah.

    Tout a fait d’accord avec vous, l’année dernière quand j’étais enceinte de bb1 gt offusqué du prix des accessoires pour bb
    Franchement la plupart des choses et surtout les gros trucs (chambre, poussette,…) on a acheté d’occasion : Youpi leboncoin ! En plus on a acheté des marques de bonnes qualités qui dureront encore inch’Allah malgré que ça a deja servi. Même les Vetements et certains jouets ont les a racheté à ma belle-soeur, des amies ou même dans les braderies. Et je vais vous paraitre pingre peut être mais quand je vais fans les magasins de Vetements pour enfants, je trouve ça trop cher !!! Des fois j’ai envie de craquer sur un joli pyjama mais quand je vois le prix 15€ ! Je suis dégoutée et je peux pas, c’est pathologique lol ! (je craque quand meme des fois, quand c’est pas cher lol)
    Les seules choses achetées neuves sont le matelas, le siège auto, matelas à Langer et quelques petites bricoles. C’est pas que je ne veuille pas le meilleur pour bb1 mais comme vous je pense que le meilleur est ailleurs, inch’Allah.

  8. 10

    Ton billet m’a fait sourire, je me souviens de cette maman qui annonce fièrement qu’une dame s’occupera de ses jumeaux la nuit…. elle qui venait de débourser je ne sais combien pour qu’une « experte » fasse son shopping bébé à sa place… J’espère qu’elle a pensé aussi à employer une dame pour ballader ses enfants et une autre pour l’heure du bain….!!!!!!
    Trêve de plaisanterie, je te rejoins entièrement, il est vrai qu’il est important de se recentrer sur l’essentiel, un enfant a besoin de beaucoup d’amour, de l’attention, de longues ballades en poussette (pas besoin du dernier modèle à roues motrices et amortisseur), d’un bain donné dans la bonne humeur, des sourires et je vous en conjure, laissez ces petits loulou manger avec leurs doigts et gardez vos sous, n’achetez pas la cuillère rotative !!!

  9. 11

    Comme vous les filles, pour ma première j’ai quasiment tout eu !!!! Puis on est devenu des rebelles, des bio’colos extremistes lol, + ma façon de materner qui fait que je n’ai ni utilisé le lit à barreaux, ni la poussette, ni les trotteurs, crèmes de soin diverses et variées (plus que de l’huile d’argan et du liniment), et j’en passe !! Finalement ça ne ruine pas les enfants ^^ En grandissant les jouets c’est autre chose, je craque encore pour de beaux jouets en bois, des jouets éducatifs (sans piles hein lol), bref, des rebelles en marge des supermarchés où on ne va jamais !

  10. 12

    Salam,
    Hé oui, au premier on se fait toujours avoir !
    Il y a une chose qui m’interpelle. C’est l’idée qu’acheter plein de choses, c’est aimer son bébé. J’attends mon 3ème, et je peux vous dire que cliquer et claquer 1000 euros, c’est facile ! Mais se lever la nuit, gérer les autres enfants derrière, les allers-retours à l’école, les bêtises, les cris, les accidents pipi, maman j’ai faim … ça c’est de l’investissement !
    Enfin, je pense – mais ça n’engage que moi hein – que le plus beau cadeau que l’on peut faire à ses enfants, c’est d’arrêter de travailler pour s’occuper d’eux. Voilà qui coûte, parfois, financièrement, et qui n’a pas de prix aux yeux des enfants.

  11. 13

    Bon, c’est bien beau tout ça et je suis complètement d’accord… On ne donne pas le pouvoir d’achat d’un nouveau né à des gadgets marketing… Mais bon, je suis à 5 mois de grossesse et IMPOSSIBLE de trouver une liste de ce qu il faut… Juste ce qu il faut… Comme on ne peut pas attendre que le besoin se fasse sentir pour tout! Du coup j ai rien acheté… Sauf deux body pour marquer le coup et encore, ils sont peut être même pas à la bonne taille!?
    Si quelqu’un a une liste pour une primipare perdue (ps: je ne vais jamais au supermarché, vive les produits frais livrés à la maison et surtout les non craquages! :))

  12. 14

    Entièremnt d’accord avec toi, j’avais d’ailleurs fait un post un peu dans cet état d’esprit (http://babidji.blogspot.com/2011/07/poussi-poussa.html). On en parle souvent avec ma soeur qui a eu 4 enfants et qui est loin d’être à plaindre ! je pense qu’au départ c’est un etat d’esprit ! comme elle le disait aussi avec le budget rentrée des classes … comme si il fallait tout racheter chaque année : le sac, la trousse, le taille-crayon etc. ! c’est un peu pareil pour les naissances … surtout que les marques jouent à fond le jeu de la corde sensible ‘il faut le meilleur pour votre bébé’. J’avais quand même eu pour ma 1ere fille quand on avait fait la liste de naissance chez Aubert une vendeuse objective qui nous disait vraiment ce qui ne servait à rien. Dimanche je fais un vide-grenier, je sais que je vais aider de jeunes parents en vendant des trucs niquels pas cher et que je trouverai aussi peut-être des fringues pour mes filles. Et pourtant je ne suis pas à plaindre, c’est juste que je préfère utiliser mon argent autrement et surtout limiter cetet conso à outrance.

  13. 15
  14. 16

    Salamaleikoum,

    et bien moi je voudrais juste apporter ma petit contribution à cet article.
    L’occident est l’inivers de tout les excès.
    Perso, je suis boycotteuse de « certaines » marques (coté politique en quelque sorte) et je milite dans mon quotidien pour la décroissance.
    Donc oui je me demande tout le temps si j’ai besoin de ceciou cela avant d’acheter et même niveau nourriture ça évite beaucoup de gaspillage!!!

    merci pour cet article :))

  15. 17

    salam
    je suis chanceuse pour mon premier enfant on m’a tout offert (poussette, transat, trotteur, chaise haute, toute la garde robe), faut dire que c’était la 1ére petite fille dans nos deux familles !!!
    et même si c’était offert tout était du 1er prix et de très bonne qualité et très pratique (d’ailleur j’ai ma poussette depuis 6 ans pour ma 3ème et elle est niquel) et n’ayant pas honte d’aller dans les depot ventes c’est aussi très pratique et le porte monnaie vous dis grand merci lol
    bon maintenant je vais voir le reportage merci bises

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Vous pouvez utiliser HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>