{Par Linda Oum-Zayd} La perte de temps

illustration temps qui passe

Qu’Allah Fasse miséricorde à Ibn Al Qayyim ( rahimahoullah ) lorsqu’il a dit : « La perte de temps est pire que la mort, [savez-vous pourquoi ?] Parce que la perte de temps te sépare d’Allah et du jour dernier, tandis que la mort te sépare de ce bas monde et de ses gens. »

Ô toi qui sèmes le temps dans les champs de futilité,
Qu’espères tu récolter des terres touchées par l’infertilité ?
Le soleil et la lune sont spectateurs de ton oisiveté,
Pris dans le tourbillon de ce que tu appelles liberté.

Ô toi qui pleures sur le passé mais ne prépare pas ton avenir,
Dans l’écho de ton insouciance et de tes éclats de rire
J’ai aperçu la dureté de ton cœur qui chaque jour empire
J’ai aperçu à l’horizon s’approcher ton dernier soupir.

Ô toi qui trompes ton âme tu n’es qu’un usurpateur
Observant le temps suivre son cours, le regard accusateur !
Ne tirant aucune leçon de tes précédentes erreurs,
Tu n’es qu’oisiveté gaspillant secondes, minutes et heures.

Ô toi qui hier encore accueillais le Ramadan
Aujourd’hui les dix jours sacrés sont présents
Demain les regards se poseront sur ton linceul
Et ce qui a causé ta perte te laissera seul.

Par Linda Oum-Zayd

9 thoughts on “{Par Linda Oum-Zayd} La perte de temps

  1. Salam.

    Ce poème ne laisse personnes indifférent. Linda, vous êtes très douée, Masha Allah. Les mots me manquent donc tout ce que je peux écrire c’est merci de partager vos écris avec nous.
    très bonne journée à toutes ^^

  2. Selamou aleykoum
    MachaAllah belle plume!
    Barakalloufik linda oum zayd tu nous fais reflechir un peu plus sur nous meme on sais tellement qu on perd notre temps mais on ne fais rien pour l utiliser intelligemment comme si nous savions quel sera notre heure!
    Moi le première! qu Allahou te’ala nous raffermisse notre foi.

  3. Salam aleykoum Bonjour
    Merci beaucoup Linda Oum Zayed
    Je rejoins les commentaires précédents, c’est très beau machallah
    ça me rappelle le hadith du Prophète (alayhi salam) dans lequel il dit « Profite de cinq en cinq profite de ta jeunesse avant ta vieillesse, profite de ton temps libre avant ton occupation, profite de ta santé avant ta maladie, profite de ta richesse avant ta pauvreté, profite de la vie avant la mort »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *