Aïd & Ramadan, Les coeurs éveillés

{Par Nûr} La beauté d’un idéal

teste islam poème Iman

Gratifiée du cadeau merveilleux qu’est l’Imân, je me dois de l’honorer, le nourrir et l’embellir.
Dur dur lorsque le corps est tout ensommeillé, de s’échapper du chaud et moelleux cocon de repos, mais les pensées, elles, demeurent déjà aux aguets.
Tournées vers mon Seigneur, elles me dictent de me lever Le prier, tout en symbiose avec les Louanges des oiseaux que j’entends déjà chanter.
La vie ne s’arrête jamais, tant d’êtres en soumission permanente devant L’Unicité.
Les cinq prières vont rythmer ma journée, au son des Takhbirs intérieurs, je me soumets.
Prière Sunna Fajr effectuée, une somme de du’as déversées, afin d’espérer voir ma récompense décuplée, mes pêchés pardonnés et cette Umma réunifiée.
Du Dikhr, pour purifier et abreuver mon cœur, et effacer les points noirs posés dessus, virevoltant dans les airs et s’évanouissant un par un à chaque Glorification.
Le lire dans la langue pure, noble et limpide qu’est l’arabe, avec difficulté, certes, en aspirant à la Suprême Récompense pour chaque lettre récitée.

Méditer un peu sur Ses Nobles Paroles afin de L’entendre me parler, me réconforter et me renforcer.
Puis, c’est l’heure d’une vie sociale qui peut démarrer, avec une connexion permanente à Lui.
S’occuper de son enfant, le bercer de du’as, l’affectionner, jouer avec lui, respecter sa Fitra, rester douce et patiente même quand la fatigue rend notre Nafs plus rebelle encore.

Sortir dehors le promener, abriter ma pudeur, non seulement avec mes effets, mais aussi et surtout avec mon regard et mes paroles préservées.
A chaque soeur croisée, un sourire généreusement donné ainsi que les salutations de paix.
Me rendre serviable, utile et disponible dès qu’Allâh parsème mon chemin de ces occasions apparentées à des présents.

Rentrer chez moi, Le Louanger, puis entretenir mon foyer, qu’il respire la gaité, la propreté.
Faire plaisir, partager et donner son temps à chacun, puis parvenir à trouver au milieu de tout cela des moments rien que pour soi, pour se réaliser, se reposer, s’instruire, se divertir et se faire belle.
Et enfin, arriver au coucher et prendre conscience comme à chaque fois, qu’encore une journée s’est si vite écoulée.
En faire l’introspection : Ai-je versé dans mes excès ? Ai-je été ingrate, faible, remplie de paresse ? Ai-je été assidue dans mes adorations ? Ai-je préservé ma langue et tous mes autres organes ? Ai-je donné dans la juste mesure leur dû à chacun ?
Ai-je été bonne sur tous les axes de ma vie de femme croyante ? Qu’ai-je maîtrisé ? Que puis-je améliorer ?
Puis priant Chaf et Witr pour faire comme Notre Noble Messager, je L’invoque encore une fois, Lui demandant Sa Protection, et mon âme, dans une douce alchimie,  s’abandonne enfin à Lui, à l’ Ombre de Son Trône, bercée et apaisée.

Nûr

Index :

  • Imân : La foi en un seul Dieu, en Ses Prophètes, en Ses Livres révélés, en Ses Anges,en la Prédestination qu’elle soit bonne ou mauvaise.
  • L’Unicité : Dieu
  • Les cinq prières : Prières obligatoires, 2ème pilier de l’Islam.
  • Takhbirs : Glorifications faites à Dieu.
  • Sunna Fajr : 2 unités de prière méritoires mais pas obligatoires, accomplies juste avant la première prière obligatoire de la journée appelée “Sobh” .
  • Du’as : Invocations faites à Dieu où on Lui demande tout ce que l’on veut, on Lui parle.
  • Umma : Communauté des croyants musulmans.
  • Dikhr : Rappel de Dieu.
  • Ses Nobles Paroles: Le Coran.
  • Fitra : Saine nature avec laquelle chaque être humain naît ( il naît pur ).
  • Nafs : Âme instigatrice du mal, le plus grand combat ( appelé Jihâd ) d’une vie : la dompter pour l’arracher à ses passions et ses bas-instincts.
  • Chaf et Witr : Unités de prière méritoires à accomplir le soir avant le coucher après la dernière des prières obligatoires ( ‘Icha ).
  • Noble Messager : Le Prophète Muhammad, Paix et Salutations sur lui.

Vous devriez aimer également

15 commentaires

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8

    Salam aleikoum,

    Magnifique plume, les larmes aux yeux en lisant ce texte, en effet oui, chaque jour est un djihad et chaque soir à nous de faire le point sur ce que nous pouvons améliorer le lendemain, si le Très Haut nous permet de vivre un lendemain
    Barak Allah oufik pour ce texte touchant et émouvant.

  9. 9
  10. 10
  11. 11

    Salam Aleykoum Wa Rahmatullâh ,

    Merci infiniment de vos commentaires à chacune d’entre vous, je dois dire que c’est aussi une des “récompenses” immédiates d’un écrit, ce baume au coeur procuré, c’est vous qui m’avez faite pleurer de joie et d’émotion tant je ne m’attendais pas à tant de réceptivité.Heureuse que vos coeurs aient été touchés par ces quelques lignes qu’Allâh m’a inspirées.
    Je ne suis que le réceptacle, au moyen de la plume, de la feuille et surtout du coeur, et Allâh donne sans compter de Ses Bienfaits, qu’Il nous fasse bénéficier du bien de ce que l’on peut lire et que cela puisse susciter chez nous de belles émotions, un éveil spirituel et Puisse mes écrits nous réunir sous la même Coupe, celle de l’Amour en Lui, Amîn <3
    Amîn aux du'as!
    Ma soeur Pauline je suis particulièrement contente que ce texte t'ai procuré ces sentiments :)que Dieu t'accueille dans Sa Miséricorde infinie, Amîn.

  12. 13
  13. 14

    salam alikom

    Moi je suis tout à fait réceptives.

    C’est tout simplement magnifique, très profond. Cela nous pousse à la réflexion.

    salam alikom

  14. 15

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Vous pouvez utiliser HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.