Quel temps magnifique nous avons ces derniers jours. Un grand soleil et des températures agréables au point que l’on oublierait presque que nous sommes à la mi-novembre. Je ne voudrais pas nous porter la poisse, mais moi, je sens que ce temps de rêve nous cache un grand froid à venir. Erf. Toujours est-il que cela nous a donné envie de sortir en famille, pour une expédition Ikéa.

Ikéa, c’est une institution. Si comme moi vous devez parcourir une centaine de kilomètres pour vous y rendre, vous savourez encore mieux l’instant. Il n’y a que très peu de décoration arabisante dans ce magasin ( une lanterne par ci, un tajine en fonte par là ), et pourtant, je surkiffe. Je trouve toujours quelques accessoires qui savent me séduire. Là, pour les fêtes de fin d’année, les stylistes ont sorti une ligne de produits avec des paisleys… Fallait pas me prier pour acheter quelques serviettes en papier, ça fait toujours son petit effet à l’heure du thé à la menthe. Au long de la ballade, mes deux espaces favoris sont le rayon enfant et les fleurs. C’est bien simple, à chaque virée Ikéasienne, je rentre avec de la verdure sous le bras. L’autre fois, un superbe bonsaï ficus qui tient vachement le coup, et samedi dernier, un kalanchoe calandiva. Une plante grasse avec des minis fleurs roses fuchsia pour celle que j’ai choisie.

Et comme écrit sur ma photo, tant qu’il y aura des fleurs chez Jasmine, c’est que tout va bien. Ha, au fait, petit aparté. Depuis le temps que j’y pense, j’ai enfin trouvé l’occasion d’accomplir mon envie : planter quelques noyaux de datte dans un pot en terre. Ça vous dit de faire de même, dans les prochains jours, histoire que nous en reparlions quand aura lieu la sortie de terre inchaAllah ? Fin de l’aparté.

Non en fait, il y a trois choses que j’aime bien chez Ikéa, j’oubliais les bougies parfumées. J’ai fondu ( bougie … fondu … ) pour une à la senteur crème glacée biscuitée. J’ai simplement apporté une petite touche orientale sur le verre, parce que c’est plus fort que moi, et la voici déjà dans l’ambiance.

Pour réaliser cette étoile, j’ai découpé à l’aide d’un gabarit maison la forme dans une feuille de papier métal à repousser. J’ai découpé le contour, dessiné des arabesques et un papillon, retourné le tout avant de le coller sur le verre de la bougie, en ajoutant un strass en forme d’étoile.

Ha non j’ai en fait quatre rayons préférés, l’espace ustensiles de cuisine aussi…