Décoration orientale

Ikea et la décoration marocaine

Avec l’aimable autorisation d’Ikea – Live d’IKEA FAMILY

Qui de nous ne vit pas un après-midi à Ikea comme L’instant shopping avec un grand L ? Une visite chez le suédois, ça se prépare, ça se vit. En tous cas pour ma part, le magasin se trouve à une heure de route, j’y vais donc rarement, peut-être une fois par an. Du coup, c’est un petit évènement à chaque fois, un moment agréable que j’apprécie. J’aime m’y rendre l’esprit libre, découvrir de jolis décorations et objets, même si le style oriental n’y est pas vraiment présent.

Ce matin, j’ai reçu le magazine Live de IKEA FAMILY, qui est envoyé régulièrement aux détenteurs de la carte de fidélité. Dans ce numéro d’automne, j’ai été agréablement surprise de découvrir, à partir de la page 40, un sujet plutôt arabisant. En effet, on y découvre le portrait d’une jeune femme pétillante qui partage son univers à la fois marocain et bohème. Pour partager cela avec mes lectrices, je me suis permise de scanner les pages après en avoir obtenu la permission, il vous suffit juste de cliquer sur les images pour les agrandir.

Fatima est une enfant du métissage qui a fait du henné son métier. C’est à l’âge de trois ans qu’elle a eu son premier tatouage des mains, ça me fait fortement penser à ma fille cette été. Elle a de suite adoré et dès quatorze ans, elle appliquait elle-même le henné pour faire ses propres motifs. Au fil des années, ce passetemps est devenu son métier, qu’elle pratique chez elle, sous forme de réunions henné. La décoration de son appartement est à l’image de sa vison de la vie, pleine de couleurs et de souvenirs. Fatima ajoute toujours une touche perso à ses meubles, même les nouveaux, elle n’hésite donc pas à recouvrir son bureau Ikea de papier peint et de poser par-dessus une plaque en verre ou bien de changer les poignées des placards. Au fil des photographies publiées sur l’article, on peut voir différentes idées de décoration orientale et marocaine. J’aime le miroir en bois décoré de henné, la banquette recouverte de plaids et de coussins, les lanternes et les poignées des meubles. Un style bohème où l’on imagine facilement que chaque objet à sa propre histoire…

 

 

Vous devriez aimer également

3 commentaires

  1. 1

    Salam,

    C’est une chouette découverte que tu nous proposes là.
    Le hénnné sur bois :o connaissais pas!
    faudrait que je penses à récupérer les grilles bleues d’une des fenêtres de feu ma grand-mère.

    bizzzzzz

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Vous pouvez utiliser HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.