Des plats typiques aux plats en tout genre, une chose est sûre, Ariss aime cuisiner. Elle aime mettre la main à la pâte et de préférence avec éthique et hygiène. Cependant, durant Ramadhan, cette maman de six enfants  machaAllah range presque son tablier. Place au peu mais à la qualité, car comme elle aime dire avec son mari, manger après une journée d’abstention c’est bien, mais manger sain, c’est mieux. Depuis ces trois dernières années, Ariss ne pose donc pendant Ramadhan que le strict minimum, de quoi faire le plein en énergie tout en remplissant suffisamment sa panse : dattes, orge, soupe aux légumes, lait fermenté…Le couple n’impose cependant pas cela à leur 4 enfants jeuneurs, ils ont droit eux, à des plaisirs supplémentaires comme quelques bourak et des gourmandises qu’ils s’achètent eux même.

Rappelons-le, Ariss est la fondatrice de Nissa Koob, un site-boutique dédié à la coupe menstruelle.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Donc au final, c’est bien une table de ftour saine et simple que nous découvrons, parfaitement à l’image d’Ariss, qui vit en Algérie. Nous trouvons du pain maison, des fruits sec et de belles grappes de raisins, une infusion d’hibiscus pour faire le plein de vitamines avant sâlat Tarawih, et le petit plaisir du ramadhan, un peu de qalb el louz au miel et amande. A côté du joli verre en terre, il y a un plat d’orge provenant de Palestine ( appelé aussi frik ) aux aubergine et olives. Il s’accompagne d’huile d’olive de Palestine ou de lait fermenté. Ariss ajoute :”puisque nous jeunons en pleine période des figues ce qui est très nutritionnel, nous en dégustons donc pour l’iftar profitant de fibres, potassium, calcium et fer”.

Je profite de ces jolies photos de ftour pour vous rappeler qu’ Al Kanz propose 14 menus pour manger sainement durant Ramadhan.

édit : Voici la recette du plat d’orge et d’aubergine concocté par Ariss : plat d’orge et aubergine