Bijou de vase. J’ai dans un coin de mon salon un grand vase écru posé au sol, avec un bouquet de longues fleurs séchées. Je l’aime beaucoup, mais il ne lui manque que la petite touche de décoration orientale qui fait la différence, le plus qui personnalise un objet. J’ai choisi de faire une sorte de bijou de vase, en forme de main de Fatima. Il faut savoir qu’en Islam, nous ne devons attribuer à la main de Fatima des pouvoirs qui empêcheraient le mauvais œil d’entrer dans notre demeure. En d’autres termes, en ornant votre intérieur ( ou votre cou ) d’une main de Fatima, vous ne devez pas avoir l’intention d’en faire une sorte de grigri, ce serait faire de l’association à Allah, et ce n’est pas le motif qui vous protège, mais le Dieu. Ce symbole reste un point fort dans la décoration orientale, si l’on oublie toutes les croyances qui y sont associées, la main de Fatima devient un simple motif qui peut donner une touche arabisante à votre décoration orientale. Je vous propose aujourd’hui un petit tutoriel pour vous permettre de réaliser votre propre bijou de vase.

La main se fait avec de la pâte Fimo, c’est donc indispensable. Après tout dépend de votre idée de personnalisation, des strass, des perles, des rubans, de la peinture, tout est permis. Ajoutez à votre liste un cutter pour découper le motif, une grosse aiguille pour faire le trou du ruban et du ruban ou raffia.

Je vous offre le gabarit, cliquez sur l’image puis enregistrez-la afin de l’imprimer. Cela vous facilitera pour découper la forme de la main.

Ensuite il faut prendre un bon morceau de pâte Fimo et le réchauffer dans les mains, en le malaxant. On l’étale sur une feuille plastique ( pour faciliter le transport jusqu’au four ), on place le gabarit et à l’aide du cutter on découpe la forme. Si la découpe n’est pas nette, travaillez un peu avec vos doigts jusqu’à avoir une jolie forme de base. Pensez à faire le trou pour le ruban ( j’ai utilisé le manche d’un pinceau ), et décorer le tout. Avec la pointe d’une aiguille j’ai fait des petits motifs qui malheureusement après cuisson ne se voyaient pas trop, j’ai donc ajouté de la peinture. Tout dépendra de la couleur de votre pâte Fimo, la mienne était transparente… Comme j’ai l’intention de coller des perles j’ai préparé leur emplacement puisque si je mettais les perles de suite, elles fondraient à la cuisson. Une fois ceci terminé, faites cuire votre pendentif en vous conformant strictement aux indications notées au dos du paquet, ni plus, ni moins. C’est très important car l’air dégagé par la cuisson de la Fimo peut devenir toxique.

Voici ma main de Fatima à la sortie du four, puis décorée avec du cerne et des perles. Il ne me reste plus qu’à enfiler le ruban. N’hésitez pas à ajouter des décorations, un pompon, un ruban d’une autre couleur, des perles etc. Il ne reste plus qu’à orner le vase et le tour est joué…