Et sinon ?

EODOM : Téléconseillère à domicile

Voici enfin le tout premier article de ce nouveau blog : « Travailler de chez moi » . Celui-ci va me permettre d’entrer directement dans le vif du sujet puisque nous allons parler de Eodom. Il s’agit, à proprement parler, d’un centre d’appel à domicile aussi appelé homeshoring. C’est à dire que Eodom est une solution qui permet à des enseignes d’avoir à leur disposition des téléconseillers travaillant depuis leur domicile.
En toute sincérité il y a encore 15 jours je ne connaissais pas du tout ce système ou du moins je ne m’étais jamais penché sur la question. Après avoir été recalée à une énième candidature pour devenir assistante dans une entreprise près de chez moi je me suis plongée dans le site Indeed.fr dans l’espoir de dénicher le poste de mes rêves. Pourquoi ? Parce que j’aime être indépendante et travailler en freelance mais je n’ai, à ce jour, pas trouver la stabilité d’une rentrée d’argent fixe et j’avoue que l’envie de travailler en contact avec une vraie équipe et des vrais gens ça me manque ( sans compter que c’est une sorte de défi que je souhaite relever, dénicher un vrai travail en bureau, ne me demandez pas pourquoi ). De fil en aiguille je suis tombée sur une annonce Eodom, ma curiosité m’a poussée à postuler.

Eodom : Téléconseillère à domicile

Pour devenir agent Eodom la procédure est assez simple puisqu’il suffit dans un premier temps de s’inscrire et remplir un formulaire. Le lendemain je reçois une réponse par mail me proposant un entretien téléphonique afin de finaliser la sélection. L’entretien se déroule simplement, sans trop de difficultés, on me demande de me présenter, de parler un peu de mes attentes et on m’explique le fonctionnement de Eodom. Les règles sont strictes, mais je comprends que c’est indispensable pour la suite du processus. J’apprends que l’on va me positionner rapidement sur une mission mais que je dois avant tout passer un test d’orthographe. Même pas peur. On m’explique également qu’une formation en visio-conférence non rémunérée est indispensable, qu’aucune absence ne sera tolérée et qu’à l’issue de chaque module un test sera réalisé. Pression. Dernier point primordial : le statut d’indépendant est indispensable pour devenir téléconseillère chez Eodom. Ce n’est pas un frein, je suis déjà assistante web en freelance. L’entretien téléphonique s’arrête là. Dans la foulée je reçois mes accès à la plateforme Learneo et l’invitation à réaliser le test d’orthographe que je réussis. A partir de là les choses s’enchaînent puisque dès demain ( soit deux semaines après l’envoi de mon formulaire ) j’entame la fameuse formation…

A ce jour, c’est une inconnue pour moi. Je ne sais pas ce qui m’attend, si je réussirai les tests, si le travail me plaira et surtout, car je ne travaille pas pour la gloire, si cela sera financièrement intéressant. Une chose en revanche est sûre, je partagerai tout cela avec vous dès que possible. Tout va dépendre du volume d’appels et de mails que j’aurai à traiter et pour le moment je n’en ai absolument aucune idée.

 

Vous devriez aimer également

Un commentaire

  1. 1

    Bonjour,

    Je ne peux que vous conseiller de vous inscrire sur JobPhoning si vous souhaitez tenter l’expérience de la téléprospection à domicile. Je suis moi même téléprospecteur indépendant et j’ai eu l’occasion de tester Eodom. C’est un service sérieux mais JobPhoning permet de définir ses tarifs et de les négocier directement avec les entreprises. Je trouve donc cette façon de travailler plus intéressante :)

    Bon courage en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Vous pouvez utiliser HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>