Un joli tableau composé tout simplement d’une carte postale et de quelques accessoires. Je vous propose aujourd’hui un tutoriel en photo pour vous aider à réaliser vous-même un tableau d’une façon assez originale. Je suis certaine que vous avez dans vos boites une jolie carte postale qui traîne et que vous gardez précieusement parce qu’elle est vraiment trop belle. C’est l’occasion ou jamais de la ressortir et de lui donner une seconde vie. Pour ma part j’ai choisi de faire un tableau pour fillette, mais la technique se prête à tous les types de décoration, d’ailleurs j’ai aussi de côté une carte postale qui ira à merveille dans la cuisine… Voici donc un tuto total récup’ !

Pour ce tableau j’ai choisi comme matériaux du raphia, des boutons de nacre, une mini pince à linge, une carte postale bien sûr ( j’ai choisi des couleurs flashy ), de la peinture acrylique et un châssis. On ne le voit pas sur la photo, mais j’ai eu besoin d’une agrafeuse également.

Première étape il faut peindre le fond de la toile et bien laisser sécher. Essayer de choisir une couleur qui fasse un rappel avec votre carte, ou bien une couleur qui s’accorde. Si j’avais choisi un fond blanc, la carte ne serait pas bien ressortie, et puisque c’est pour une petite fille, autant miser sur le côté coloré.

Pour poser et fixer mon bout de raphia, j’ai d’abord fait un nœud puis j’ai agrafé le nœud sur le bois du châssis. Pour cela il suffit d’ouvrir l’agrafeuse en deux et de bien la maintenir pour que l’agrafe pénètre le bois. Il faut bien tendre le raphia ( ou le ruban ) puis fixer l’autre extrémité de la même façon. J’ai coupé le surplus afin de l’utiliser pour la suite.

Plutôt que de jeter le petit bout en trop, j’en ai fait un nœud sur le côté qui dépasse volontairement sur l’extérieur de la toile.

A l’aide de ma mini pince à linge, j’ai accroché la carte postale. Cela n’est pas suffisant pour bien maintenir la carte, il ne faut donc pas hésiter à ajouter des petits points de colle derrière, aux angles. Et maintenant il faut laisser place à son imagination, en fonction de la pièce qui accueillera la toile. Par exemple j’imagine que pour une cuisine, nous pourrions coller une gousse de vanille, ou un petit piment, pour une salle de bain, des petits coquillages etc. J’ai choisi des boutons de nacre, dont un que j’ai passé dans un bout du raphia. J’ai également personnalisé le tableau en écrivant “Aleyna” dessus, puisque je vais l’offrir à la camarade de classe d’Ilyess !

Et voilà, quelques petites décorations ci et là plus tard, le tableau est terminé. Il n’aura nécessité aucun don particulier, et est donc accessible à chacune de nous. Je vous invite vivement à essayer, si vous n’avez pas de cartes postales vous en trouverez des belles dans les librairies, et surtout montrez-moi vos réalisations !