#1 Les chroniques d’Aïcha : L’Aïd el adha raconté aux enfants

Imaginez une petite fille trépigner dans tous les sens, sautillant d’impatience à l’idée d’avoir une surprise à dévoiler. Cette enfant c’est moi, parce que je suis très fière d’avoir l’honneur de vous présenter ce qui va suivre. Il s’agit de la première chronique d’Aïcha, qui me fait l’honneur de la publication. Je souhaite pouvoir partager avec vous régulièrement ces jolies histoires contées d’une voix douce comme le miel.

L’Aïd en adha est prévue inchaAllah pour dimanche, et les plus jeunes  ne savent pas toujours le pourquoi du sacrifice. Aïcha propose, par le biais de cette histoire à écouter en famille, une explication simple et compréhensible pour nos enfants.

Trop de blabla de ma part serait inutile, je vous invite à vous rapprocher des petits, à  mettre le volume et  vous laisser porter par la voix d’Aïcha…

Vos petits mots sont les bienvenus ♥

27 thoughts on “#1 Les chroniques d’Aïcha : L’Aïd el adha raconté aux enfants

  1. Salam Aleykoum,

    La voix de cette soeur est agréable à écouter, douce et bien audible, avec des mots simples et justes, vraiment bien adaptée pour les petits..et les plus grands aussi!
    Merci de ce partage ukhty.
    Bon vendredi à toutes Inshâ Allâh!
    wassalâm

  2. Salam Aleykoum!
    J’aime beaucoup, merci beaucoup à toutes les deux, très agréables à écouter!
    J’espère qu’il y en aura bien d’autres InchaAllah!
    Joumoua’a moubarak!

  3. Salam alikoum
    Bonne initiative! mes enfants vont beaucoup aimer, je leur ferais écouter ce soir comme ça ils comprendrons mieux notre fête merci à vous deux les filles en espérant en avoir d’autres…

  4. Salam aleykoum,

    masha’Allah… oh qu’est ce que j’aurais aimé que l’on me raconte cette histoire étant plus jeune…. pas grave je me rattrape :-)

    barak’Allah oufik

  5. Selam,
    Très bon travail machaAllah barakAllahoufik oukhti. Moi j ai trois princesses a la maison et elles aiment bcp les histoires. Encore merci a toutes les 2.

  6. assalamou’alaykoum wa rahmatouLlah
    macha’aLlah! barakaLlahoufik oukhty Aïcha pour ce travail, on aimerait que cela dure plus longtemps!
    alors j’ai envie de dire « une autre, une autre, une autre! » ;-)

  7. c est vrai qu elle a une voix agreable mais perso je trouve que cela manque un peu d illustrations…je l ai fait ecouter a mes trois enfants celui de 8 ans a bien compris en revanche celui de 4 ans na rien compris les mots etaient trop compliques pour lui mais je pense que ca devait etre destine aux enfants un peu plus age que lui. merci en tous cas c etait une bonne idee de faire ca !

  8. Salam ‘alaycoum,
    Rubiss, tu as coupé avant la fin ? Mais c’est une histoire machaALLAH qui finit par un Miracle d’Allah, :) tu as eu peur qu’ils soient choqués ? Nos enfants sont souvent plus fort qu’on le pense, et ils ont une capacité de compréhension qui nous dépasse, pourquoi changer un terme tel qu’égorger, puisque c’est le terme exacte ? Aïcha a réfléchi et hésité avant de choisir ce terme, mais on ne change pas le vocabulaire du Coran pour les enfants ? Il suffit de leur expliquer que c’était une très dur épreuve et qu’Allah le Miséricordieux est Juste, Ismaël a été sauvé ! Les enfants retiennent la fin et la morale de l’histoire, et je crois qu’ils accordent de l’importance aux mots si NOUS, nous leur donnons trop d’importance… Wa ALLAHu a’lem

  9. Salam aleykoum wa rahmatoullah wa barakatouhou, moi je trouve le concept super, par contre si je peux donner quelques suggestions pour la suite, personnellement j’ai trouvé le rythme un peu lent pour les enfants, même si la voix est très agréable à écouter, je pense que leur attention va vite se disperser. Je pense qu’il faut jouer davantage sur les intonations et le tempo pour les tonifier un peu. En fait je pense qu’il y a un décalage entre le rythme et le ton adopté qui convient plutôt aux touts-petits, et les mots utilisés un peu trop compliqués pour les petits justement.

    Mais l’initiative est très bonne, et je serais ravie de voir les autres, inchaAllah. BarakAllahoufikoum

  10. Wa alaycoum salam wa rahmatuLLAH,
    Barak ALLAHu fiki pour vos remarques Marie, c’est difficile cependant, car après plus de 10 ans à avoir travaillé en bibliothèque, et raconté maintes et maintes histoires dans les classes d’école, Aïcha essaye de s’adapter. L’histoire commence certes doucement, mais je trouve le rythme adapté ensuite, tout en sachant que les enfants ont besoin d’un débit beaucoup moins important que nous… Vos remarques lui sont bien entendu transmises, en espérant que la prochaine histoire vous plaira d’avantage encore !

  11. asalamouhalikoum warahmatoullah ;désolé les soeurs mais quand on est faibles en DINNE il faut pas critiquer et je remercie ma soeur AICHA pour l’intérprétation du SACRIFICE du prophéte IBRAHIM(hallah issalam) pour les enfants ,j’ai personnellement 3 filles qui ont écouter et compris et pas du tout CHOQUER ,donc franchement machaallah ma soeur AICHA :que dieu te récompense en te donnant une place au FARDAOUSSE(paradis)mais SOUBHANAALLAH entre mouslims chipoter sur une histoire prophétique réelle et fonder :mais ou allons nous mes soeurs!!! en tous cas que dieu vous guide laillah ahillalah du fond du coeur .le sacrifice est une sunna OBLIGATOIRE ,alors pourquoi cacher la vérité aux enfants( puisqu’nous sommes sensées les éduquer dans le droit chemin et surtout sur le chemin d’ ALLAH :alors ma soeur RUBISS qu’est ce qui te choques dans les » mots: » le vocabulaire ou la vérité d’ allah ?????????tes enfants sont beaucoup plus mùrs que tu ne le penses(hikma illah hia) et avec l’aide de dieu la » vérité « ne leurs ferra vraiment rien macha allah ;allah ihdih oum et merci à JASMINE barraka oufik

  12. Salam aleykoum OUm Sirine, je pense qu’il ne faut pas t’emporter, pour ma part ma critique a voulu être constructive, au contraire comme j’ai dit je trouve que c’est une excellente initiative, et c’est pour qu’elle porte ses fruits. Aurore, wa fiki barakAllah, je pense que tout dépend du public, pour ma part j’ai l’habitude de travailler avec les enfants, et notamment les enfants qui n’ont pas forcément beaucoup de bases religieuses, il se dispersent très vite. Tout dépend de ce qu’on cible, et quelles sont les connaissances pré-requises pour comprendre ça ! En tout cas, j’attends le second épisode impatiemment inchaAllah, et qu’Allah soubhanawat3ala nous aide à diffuser la science à nos enfants, générations de demain inchaAllah.

  13. Je suis d’accord Marie, certains enfants ont certes besoin qu’on capte mieux leur attention, peut être qu’il n’y avait pas assez d’illustrations pour eux ? A la prochaine alors inchaALLAH, encore mieux !

  14. asalamouhalikoum marie ,je ne m’emporte pas du tout et de toute façon :toute critique est bien venue !!ceci dit :ma soeur rubiss trouve le »contexte » un peu trop » cru » à son gout ,comme disait si bien andré malraux : »juger c’est de toute évidence ne pas comprendre puisque,si l’on comprenait,on ne pourrait pas juger »,alors il fallait vraiment intérvenire » soubhanallah » que dieu nous guide ,ma soeur aurore merci pour tes intérventions ,on attends la suite ya ourty AICHA

  15. asalamouhalikoum mes soeurs il est vrai que je suis intérvenue sans te connaitre mais bon ya ourty rubiss;; mais ne le prends surtout pas mal :mais tu as bien dit que tu trouver les termes trop forts pour les enfants  »sensible »alors si t’es vexer pourquoi avoir  »couper » et  »arreter »????en tout cas je ne suis pas un savant ,ni un mouffti et encore moins Dieu pour te juger car tu sais trés bien »qu’il faut se juger soit meme avant d’etre juger par allah » » soubhan allah » peace » et excuses si tu l’as pris trés mal mais les hadithes ,les versets,,,,,,bref la parole d’allah ne peux étre modifier et sache qu’à l’avenir je ne te citerer plus, n’es crainte ya ourty et je ne me suis jamais venter de juger qui que soit: je suis posée et non violente itaki llah ya ourty tu ne me connais pas non plus: l’islam est une religion de paix et meme s’il y a des divergences tans pis tu es libre de penser ce que tu veux: avec la crainte d’allah bien sure en tout cas je prierais pour toi et que dieu nous guide tous mais renseigne toi sur le fait qu’il ne faut pas changer les termes du CORAN ma soeur ,DE PLUS :JE NE JUGE PERSONNE et en tant qu’amma allah l’éducation des enfants est primordiale donc je t’es très bien comprise ma soeur mais dinn c’est dinn  »allah oumma jahalna hallah almoutakinne allez……… asalamouhalikoum ……………….désolé jasmine mais personne ne juge personne barakaoufik

  16. assalam ‘aleykoum
    Merci à toutes d’avoir apporté des remarques sur ma première histoire.Vos avis,vos messages sont les bienvenus.
    Je pense qu’il est important que des échanges se fassent sans susciter de discorde,je vous laisse comprendre que ce n’est pas la finalité recherchée.
    quant aux termes,je ne peux pas me permettre de choisir au risque d’interpréter,les mots sont ainsi dans le texte sacré.Il est vrai que saidina Ibrahim(‘alaihi salam) a lui même été choqué à l’idée d’égorger son enfant,et pourtant c’est l’enfant(saidina Ismail)qui réconfortera son père.
    les mots ont une très grande importance et je pense qu’il ne faut pas s’inquiéter de la réaction de nos petits;ils sont très intelligents dès lors qu’on leur explique convenablement le message d’Allah.
    Marie tes remarques me sont aussi appréciables dans la mesure où elles me permettront à l’avenir d’ajuster ma lecture;il est vrai que l’on ne raconte pas un conte de fée comme on raconte un texte sacré.
    je tiens donc à vous remercier vivement toutes mes soeurs,vos idées me seront très enrichissantes
    et je vous donne rendez-vous très bientôt la prochaine histoire va se poursuivre avec Saidina Ibrahim (‘alayhi salam) puisque je parlerai de la Kaaba ,BI IDNILLAH
    assalam o’haleykoum

  17. selem aleykoum ma cha Allah ta vraiment une voix de miel j ai vraiment bien aimée juste un peu dommage que c etait un peu lent sans t offenser in cha Allah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *